FO s’oppose aux orientations de la FHF FO réaffirme son attachement au statut de la fonction publique

, par udfo58

Avec la Fédération FO des personnels des services publics et de santé, la confédération FORCE OUVRIERE, ainsi que son Union Départementale de la Nièvre réaffirme son attachement aux statuts des personnels et des établissements de la fonction publique hospitalière

Comme l’indique le communiqué de la FSPSF-FO du 24 janvier, FORCE OUVRIERE condamne les propositions récentes de la Fédération Hospitalière de France (FHF) en matière d’« assouplissement du statut des établissements », celles relatives à la gestion et à la rémunération des personnels médicaux et non-médicaux et celles visant à instaurer un dialogue social à trois niveaux différents.

Ces propositions s’appuient notamment sur les modifications intervenues avec les accords de Bercy (que FO n’a pas signés) et la loi du 5 juillet 2010 portant « rénovation du dialogue social dans la fonction publique » (dont FO demande l’abrogation).

Pour FORCE OUVRIERE, les agents de la FPH relèvent d’un cadre statutaire sous la responsabilité du ministère de la santé.

FORCE OUVRIERE rejette fermement toute idée de convention collective en lieu et place du statut, ou d’accords cadres négociés entre la FHF et les organisations syndicales.

Tout en réaffirmant son attachement au statut de la fonction publique hospitalière et au statut général de la fonction publique, FORCE OUVRIERE s’oppose aux orientations de la FHF qui visent à la transformer en fédération des employeurs ou en fédération patronale du secteur public de la santé.